06/12/2005

Déprime ? Naaaaaaaaaaon ! XD

Bonjour ! (ou bonsoir ^^"') j'ai le malheur, pardon l'honneur de vous présenter mon premier OneShot tiré de l'anime Gundam Wing. Bien sûr, yaoi ! (et OOC, évidemment ! Heero n'a pas vraiment son comportement habituel >.>) Donc mini fic toute... mimi ? 1x2 (ok, c'est un peu tristounet, mais joli ?!).

 

¤¤¤

 

Mon armure mobile s'est vu entièrement détruite, je me retrouve à combattre au sol.

.

.

.

*coup de feu*

Une balle.

*coup de feu*

Deux balles.

*plusieurs coups de feu à la suite*

Cinq balles.

.

.

.

Je les sens toutes me traverser le corps, mais je n'ai pas mal. Non, c'est mon coeur déchiré qui est le plus douloureux. Mon corps survit mais mon coeur, lui, se meurt, désespéré.

Nous sommes en pleine guerre, je combats, je tue. Je suis quelques peu abîmé, cinq minuscules trous qui deviennent brûlant répartis sur mon torse, mon ventre et mon épaule gauche, que je tiens désormais. Tch ! Des blessures indolores ! La vraie plaie est celle qui m'a fendu le coeur ; il saigne et me fait souffrir, le vil.

Je marche encore, cherchant la mort à un quelconque endroit, pourvu qu'on me trouva pour me pleurer, si toute fois je méritais des larmes.

On me pousse, je me rattrape tant bien que mal à une drôle de parois. Je ne sais pas où je suis, seulement lui le sait-il aussi ? Probablement pas, mais au moins, lui, est vivant. Pas comme ce corps qui continue d'avancer malgré l'absence d'une âme. Il me l'a détruite avec trois simples mots : "Je te hais.". C'est la raison pour laquelle je suis allé guerroyer, pour tuer ce corps vide qu'il ne désir pas. Mes jambes tremblent, je tombe à terre, harassé par tout cela. Une douleur lancinante me vint au crâne ; tout est noir autour de moi, je ferme les yeux et défaille...

Lorsque j'ouvre mes paupières, je rencontre son regard. Je ne comprends pas. Où suis-je ? Que s'est-il passé ? Que fait-il près de moi ? Ne me hait-il pas ? Pourquoi puis-je lire de l'inquiétude dans ses yeux ? Que... ?!

Je vois se refléter mon visage stupéfait, blême, dans les deux saphirs qui me fixe, toujours inquiets. M'aurait-il ramassé sur le champs de bataille ? En ayant pitié d'un pauvre animal blessé à en crever ! Je détourne la tête, j'entends un léger bourdonnement, qui ne me laisse percevoir qu'un seul éclat de voix : un "BAKA !" retentissant qui me fit trembler de la tête aux pieds. Je fermais les yeux, attendant que le coup viennent. Mon attente fut vaine, il ne se passa rien. J'entrouvris à nouveau mes paupières. A ma grande surprise, je remarquais enfin que ses yeux étaient rougis. Aurait-il pleuré ? Le soldat parfait ?! Je dois rêver, j'ai dû être assommé un peu trop fort...

J'ai mal à la poitrine. Mon coeur se serre à cette vue de lui haut-dessus de moi, m'ayant apparemment soigné, car je sens des bandages sur moi ; il devine mon incompréhension comme je devine la sienne, je parle donc. Un seul mot franchi mes lèvres.

_ "Heero...

_ Pourquoi ?

_ Pourquoi quoi ?!

_ Pourquoi te laissais-tu mourir, imbécil ?!

_ Tu me hais, alors vivre ou pas n'a pas d'importance..."

J'ai du mal à finir ma phrase, un sanglot nouant ma gorge avec force.

_ "Baka !

_ Eh ?

_ BAKA !

_ Encore ?

_ Je ne t...

_ M'aime pas je sais déjà ça...

_ Non ! Je ne te HAIS pas Duo !

_ Alors pourquoi l'as-tu dit ?!

_ Je... je...

_ De toutes façons, mes sentiments à ton égard étaient inutiles, nos missions sont plus importante. Ma mission est de me battre jusqu'à ce que la mort m'en empêche, alors...

_ DUO !"

Je ne pus répliquer, il avait collé ses lèvres aux miennes. Lorsque le baiser pris fin, je le regardais, les yeux embués de larmes.

_ "Duo... Je... Je ne voulais pas...!

_ Hein ?

_ A... Anata ga suki ! (je t'aime)

_ Que... Quoi ?!

_ Je... t'aime."

Il rougit fortement. Etait-ce donc vrai ? Je ne rêvais pas ? Il m'avait bien déclaré sa flamme là ? Je n'étais pas fou tout de même ! Non ! Il... Il l'a dit ! Je n'en reviens pas. Secoué, voilà ce que je suis après ça ! Je veux être sûr... que faire ? La première chose qui me vient à l'esprit : je l'enlace avec toute la force que me le permettait ce corps faible.

_ "Heero !"

Le soldat parfait répondait à mon étreinte avec une douceur jamais vue encore.

 

¤¤¤

 

Vala !

Pour ceux qui ont lu ceci, un ti com pour me dire ce que vous en pensez ? *chibbi noeil larmoyant*

 

22:49 Écrit par Marion | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

si on zappe le heero que g transformé en eero... T.T voui elle est mimi ta fic la mouche, je ne dirai qu'une chose...VIVE LE YAOI ^^

Écrit par : Lolotte | 07/12/2005

;) c magnon com fic, mm si c pa trè gai lol :)

Écrit par : Yizu | 12/12/2005

Les commentaires sont fermés.