14/01/2007

...

dnangel028-2

Et voilà, je ne me souviens plus si j'ai dit que j'avais bien ou mal commencé l'année. En fait je n'en sais rien, mais qu'est-ce que cela change ? Tellement de choses... et tellement rien.

Petit résumé de la semaine pour commencer : lundi matin je me prépare pour aller en cours, je passe donc par la case salle de bain qui me renvoie à la case départ (mon lit), en effet je m'effondre d'un bloque, le malaise a vaincu (XD) et Thomas a dû me porter jusque dans ma chambre (je me souviens à peine de notre dialogue très intelligible dites donc >3). Je suis resté alitée trois jours, bonne année bien sûr ! XD Surtout que ça le fait bien dès la rentrée lol. M'enfin bon, jeudi j'étais rétablie et j'ai pu regagner le lycée (bon j'avoue m'être endormie dans deux ou trois cours, peut-être plus, mais dans l'ensemble ça va ^^"'). Bon ben jeudi et vendredi au lycée : quelques remarques de professeurs, sur les devoirs notamment TT.TT, et autres, pis racontage de vacances entre copine aussi.

Ah les vacances...
orange003
Comme ce temps me manque, mais pas le temps seulement. Hélas ? Je n'en sais rien encore une fois. Tout ce dont je suis consciente, c'est du lunatisme aigu dans lequel je suis plongée depuis. Je suis vraiment insupportable ainsi, tantôt joyeuse, tantôt colérique, terrifiée ou bien confiante, abasourdie ou encline au désespoire. Pourtant la vie que je mène ne devrait pas s'y prêter comme vous pouvez, je pense, le constater. Je vis bien. Et pourtant je trouve le moyen de voir le mal.Je pense à tellement de choses que j'en oublies d'autres toutes aussi importantes les unes que les autres. Conte, avenir, voyage, espoirs, attente. L'attente justement devient insupportable ces derniers temps, ceux mis au courant le savent déjà. Moi qui suis impatiente, à force d'attendre je vais me lasser, douter, abandonner. Je me connais. Mais pour une fois je veux lutter contre ça, je veux être patiente, confiante même s'il ce peut que je sois déçue, et je ne veux pas non plus abandonner. Non, ce serait me résoudre à décliner une offre au bonheur. Non. Je veux essayer d'accepter pour une fois. Je veux retirer une armure fêlée qui me pèse, et je veux profiter au mieux. Cette armure meme, se craquelle de jours en jours, s'effrite et bientôt, je ne sais quand, ne sera plus. J'ai peur que ce soit douloureux, mais je suis aussi curieuse de voir le résultat. Je devrais en être heureuse, mais je parviens quand même à imaginer le pire des scénarii que mon doute fait éclore. Mais même si ce scénario est là dans un coin de ma tête, il n'est pas le seul, d'autres plus possitifs apparaissent aussi. Je veux croire en eux pour une fois. Je veux croire en lui.

Ha ha... je suppose que vous n'avez rien compris ? XD

Euh... Niveau kiriban, il n'y en aura toujours pas pour un bon moment, trop de choses à écrire pour le moment dont un nouveau projet qui a germé jeudi soir et que j'ai vraiment envie de faire. Je n'en parlerai pas sur ce blog, sauf peut-être quand je l'aurais terminé et qu'il sera accepté. Hm... j'entends des voix derrière qui disent que je ne le finirai jamais, c'est pas cool !!! XD Bref, mata nee ^^

sprite_hanon_06

19:04 Écrit par Marion dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.